Revue de presse

24 mars 2009

Intervention de Mr Darcos à France inter …

 

http://www.dailymotion.com/video/x8rhqe

http://www.dailymotion.com/video/x8rhzd

Article voix du nord sur les cours place Dalton : Je vous invite à répondre au commentaire

Cours en dehors des murs de l’iufm, place Dalton

23 mars 2009

C’est sous un vent glacial et sur les pavés de la place Dalton que des étudiants , PE1 (mathématiques avec Monsieur Montuelle),  PE2 (EPS) accompagnés d’historiens de l’ULCO sont sortis de l’enceinte de l’IUFM et de l’université  pour assister à leurs cours, en public, sous l’objectif des photographes et l’œil des caméras, afin de sensibiliser les boulonnais à nos revendications.

coursiufmoutreaudanslarue2303091.jpgcoursiufmoutreaudanslarue23030954.jpg

Image de prévisualisation YouTube
Résumé AG sur post d’en dessous 

Assemblée Générale du 23 mars 2009

23 mars 2009

 

Suite à la grande manifestation inter-professionnelle, notre cher ministre nous a édité un courrier dans lequel, il précise l’avenir de la formation des professeurs des écoles.

Rapidement, nous en avons fait une lecture, ainsi dans la partie 2, notre ministre affirme que les stages de master ne seront pas des remplacements, ce qui était déjà le cas dans le cadre des iufm…

De plus, en 4,  un tiers du service de fonctionnaire stagiaire sera de la formation continue, alors qu’en PE2, le stagiaire est à 2/3 du temps en formation continue et 1/3 en stage.

En 5, il est question des maîtres formateurs qui n’auront plus de travail en partenariat avec l’iufm, et plus de cadre non plu. Ce cadre est flou et inexistant. Par contre ne sont pas évoqués les professeurs d’iufm.

En 10, on apprend que le concours de 2010 se déroulera dans les mêmes conditions que celui de 2009, cependant, l’inscription en master devra être obligatoire et pendant un an nous aurons la possibilité de passer le master 2 puisque l’équivalence n’est valable qu’une seule année, c’est-à-dire que, l’an prochain:

-si on a le M2 et pas le concours, on a le  M2.

-si on a pas le  M2 mais le concours, on n’a rien et on devra recommencer son master au 1.

De plus, nous ne savons pas sur quoi portera l’enseignement dispensé aux étudiants, l’université fait ses maquettes sans consultation de l’iufm.

Notre ministre fait part de son ouverture à la discussion, mais quelle discussion sur un projet déjà établi? L’iufm a été critiqué par l’opinion car trop théorique, mais est ce qu’en université ce sera plus pratique? L’université permet-elle une formation moins théorique que l’iufm qui propose 3 semaines de stage en PE1 et trois fois trois semaines en PE2?

En 10; il est également question de l’offre de stage. Nous nous sommes attardés sur ce terme d’offre de stage. En pe1 et pe2; on a le droit de pouvoir avoir des stages or ici, le rectorat offrirait des stages à certains, et pas à d’autres. Certains seraient Stage de Pratique accompagnée ( observations avec un maître) et d’autres en stage en Responsabilité (ce qui n’est pas du tout du stage d’observation). En iufm, sur deux ans, l’étudiant stagiaire a 288 heures de stage ( 72 en PE1 et 216 en pe2); nous passerions à108 heures.

Enfin, le ministre confirme que les postes au concours seront égaux en 2009 et 2010, donc que nos postes supprimés ne nous sont pas rendus.

Après cette lecture, continue-t-on le mouvement? La réponse du ministre est-elle satisfaisante? Nous ne trouvons pas donc nous avons voté la reconduite du mouvement de grève.

Comment? Bloquer les cours des PE1?

En tout cas, cette semaine seront prévus:

-lundi, donc aujourd’hui a 13h30 un cours de mathématiques, et un cours d’expression corporelle place dalton. Nous étions assez nombreux  et la presse était présente.

- samedi matin, une journée porte ouverte à l’iufm en vue de confronter la formation actuelle et la formation à venir. Y seront présents des élus locaux, des associations.

-toute la semaine, des distributions de tracts à la sortie des écoles, dans la rue.

- Nous avons pensé également, envoyer des délégations d’outreau dans chaque iufm pour unir un mouvement puisqu’après gravelines, lille et valenciennes se mobilisent.

Avec les autres iufm du nord pas de calais, il faudrait convenir d’un rassemblement, peut être à Lille? un lundi? Si des gens d’autres iufm qui visitaient cette page pouvaient laisser un commentaire pour voir un peu ce qu’elles en pensent…

Nous avons également émis l’idée d’aller sur gravelines lundi après midi pour visionner la conférence avec jack Lang… à voir

Prochaine ag lundi à 10h

AG

22 mars 2009

N’oubliez pas l’AG du Lundi 23 mars à 10H en amphi .

 

Les cours de Mathématiques  de 13h30  à 15h30 des PE1 auront lieu Place Dalton lundi 23. 

Manif 19 mars : 7000 personnes à Boulogne sur mer !!

20 mars 2009

7000 personnes se sont données rendez-vous pour battre les pavés boulonnais ce matin,  dont des centaines d’étudiants PE1, professeurs stagiaires PE2, formateurs enseignants, BIATOSS de l’iufm d’outreau  trés motivés. 

manif19mars2009622.jpg

Article sur la voix du nord

Photos semaine dans le boulonnais

Compte-rendu de l’AG du 16 mars

16 mars 2009

Au programme ce matin:

  • bilan des actions de la semaine dernière
  • les actions à venir cette semaine

La semaine dernière:

La manifestation de mercredi qui s’est cloturée par une réunion d’une délégation à la sous-préfecture où ont été prises en notes nos revendications et par la suite remontées au préfet. On note malgré tout le peu de PE1 dans le cortège…alors qu’il n’y avait pas de cours…. mais comme l’a soulevé une EMF « il faut être positif: étaient réunis étudiants IUFM et ULCO, maîtres-formateurs, EMF et collègues du primaire et du secondaire ». Il y a eu également une bonne médiatisation notamment dans la presse locale.

En ce qui concerne la conférence-débat de vendredi, le bilan est très satisfaisant. Les 2 effets que l’on voulait (à savoir informer et médiatiser), ont eu lieu. Nous sommes très satisfait de la médiatisation de l’évènement; en effet, Delta FM, Radio 6 pour la radio, France 3 pour la télévision et La Voix Du Nord pour la presse ont répondu présent. Le reportage de France 3 était explicite. Pour ceux qui ne l’on pas vu, il est disponible sur le site de France 3. Un PE2 a eu des retours de Jack Lang. Ce dernier est très satisfait de la conférence, de la mobilisation que nous menons, ce qui l’encourage à agir.
Un DVD est en cours de réalisation et sera bientôt disponible au CDI et sur P.

Les actions pour cette semaine:

Elles ont déjà commencé aujourd’hui avec ce midi un petit « pique-nique printanier » à la sous-préfecture de Boulogne. Nous étions à peu près 120 (PE1,PE2, étudiants de l’ULCO, maîtres-formateurs, EMF et enseignants de l’ULCO) à déjeuner sur le trottoir.

Image de prévisualisation YouTube

Cette après-midi, un groupe a commencé à préparer la manifestation de jeudi (affiches, banderoles, slogans….)

Pour l’occupation du site mercredi soir à l’occasion des « nuits de l’IUFM », a été décidé un petit barbecue pour fignoller la préparation de la manifestation de jeudi.. Ceci dans un but de cohésion de groupe et non pas médiatique. (plus d’informations à venir)
Une délégation constituée de PE1, PE2 et maîtres-formateurs, se rendra à Villeneuve-d’Ascq où le collectif IUFM Nord-Pas-de-Calais va occuper symboliquement  les locaux de la direction.

La manifestation de jeudi à Boulogne. Il est nécessaire de se mobiliser en masse à Boulogne et Calais le matin. Pour ceux qui le désirent, il est possible de partir en bus jusque Lille l’après-midi. Un syndicat met à disposition un bus (gratuitement) qui partira de Calais à 12h et de Thérouanne à 12h30. Inscription demain au plus tard.

Mercredi soir est organisé par les étudiants de l’ULCO, un apéritif-citoyen à 18h au musée.

Les actions à prévoir la semaine prochaine:

« Il faudrait s’engager dans un mouvement plus radical en lien avec les autres IUFM » a dit une PE2. Quelques idées ont émergées mais il reste à les voter.

Une PE2 a lancé l’idée de cours en plein air et en pleine ville. Il a donc été décidé d’une séance d’EPS (à priori) lundi 23 après-midi place Dalton. (plus d’infos à venir)

Les propositions des professeurs:

- Rencontrer les réprésentants-députés (M. Fasquel, Leroy et Judas) et leur expliquer nos revendications et pourquoi on ne veut pas de cette réforme.

- Une sorte de « journée portes ouvertes » à l’IUFM le samedi 28 au matin. L’IUFM ouvrirait ses portes à tout le monde (enseignant ou non, parent ou non). Mme Delpierre a dit qu’il serait bien d’ »essayer » de mobiliser les autres IUFM sur ce point et qu’eux aussi organisent cela.

-Envoyer une lettre-type à la journaliste de Marianne et à  M. Zeimmour (qui a vivement critiqué les IUFM).

Toutes ces propositions allaient être proposées aux autres enseignants de l’IUFM ce soir à 17h.

Jeudi matin, la manifestation débute à 9h30 à la Chambre de commerce.

 

 

Manifestation débat du 13 mars 2009 avec Jack Lang

13 mars 2009

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Article semaine dans le boulonnais
Aujourd’hui, le 13 mars 2009,  a eu lieu à l’iufm d’Outreau une manifestation débat autour de nos préoccupations d’étudiants PE1, ULCO, IUT, stagiaires PE2, personnels biatoss et maîtres formateurs en présence de Jack Lang, Thérèse Guilbert et de nombreux journalistes avec le soutien de Monsieur Cuvillier.

A ce jour, 79 universités sont bloquées.

Pour commencer, Madame Guilbert (maire d’Outreau et ancien maître formateur) a pris la parole en précisant à quel point elle tenait à l’iufm et à la formation des professeurs des écoles. Pour elle l’iufm offre un enseignement de qualité et la masterisation et la suppression de la formation n’offriront ni pédagogie, ni compétences dans la profession.

En tant que maire d’Outreau,l’iufm était un projet qui a été voulu sur Outreau et personne ne sait rien sur l’avenir des iufm suite au projet de leur disparition. Li’ufm d’Outreau permet à des étudiants du boulonnais ou des alentours désireux d’être professeurs de ne pas avoir à aller trop loin.

En tant que mère, on ne ne peut imaginer que le gouvernement inflige une casse pareille de l’éducation. Elle évoquait notamment la suppression de l’école à deux ans et l’apparition des jardins d’enfants (ou garderies) encadrés par des personnels ne faisant pas partie de l’éducation nationale et recrutés par la commune.

Selon elle, la formation est indispensable.

Vint le tour de M. Lang de prendre la parole.

Il nous a d’abord félicités pour notre mobilisation face à une situation aussi grave. Il a ajouté que dans la fonction publique, le métier de professeur, face à ces réformes serait le seul métier qui ne bénéficierait d’aucune formation d’au moins un an, les professeurs seraient alors les seuls à apprendre leur métier par eux-mêmes.

Les premières victimes seraient donc les professeurs mais également les futurs élèves, les futurs collégiens, lycéens.

Il a ajouté « personne ne saurait, même moi, faire apprendre à lire un enfant sans formation… »

« nous sommes dans une régression intellectuelle, culturelle et sociale »

A l’unanimité, les PE2 sont d’accord pour affirmer que les premiers jours de prise de classe furent remplis de difficultés et qu’ils ont pu réussir grâce au travail des tuteurs, des maîtres formateurs qui grâce à leurs conseils ont pu leur donner des pistes à suivre, ce qui a « facilité » leur parcours. Au début, c’est « le flip total »comme il a été ajouté.

Ainsi, il a été clairement prouvé que prendre une classe sans formation peut s’avérer difficile.

Le débat fut l’occasion d’écouter les propos de Monsieur Darcos sur les IUFM. Ainsi, selon lui, un professeur stagiaire à l’IUFM remplace un prof absent alors que c’est loin d’être le cas actuellement.

Nous avons souligné l’ignorance de notre ministre sur notre futur métier mais comme dit monsieur Lang « le droit à l’ignorance existe  et le droit de s’informer aussi » « nous sommes confrontés à un cynisme du gouvernement » « un ministre de l’éducation nationale  a le devoir de s’informer et surtout on prend son temps ». « en deux moi, il  fabrique à toute vitesse de nouveaux programmes mal foutus, vagues, qu’il devrait mettre à la poubelle.

Les programmes de l’école sont appauvris en effet, des disciplines scolaires sont mises de côté dont les langues.

Jack Lang a également évoqué le discours d’Obama devant le congrès ces jours-ci où le président a décidé d’installer des écoles parce qu’il voulait que chque enfant accède à l’enseignement supérieur et donc cela se joue par un recrutement des professeurs plus important.

Vint l’intrevention de Monsieur Berthon, directeur de l’iufm qui a évoqué un passage issu de Thiers qui voulait que l’instruction soit un instrument d’aisance et que l’aisance n’était pas pour tous.

Les arguments de Xavier Darcos pour les suppressions de postes au concours de recrutement étaient il y a quelques mois: « je ne veux pas que la dette publique augmente et que les enfants paient » aujours’hui son argument est « adapter les postes à la démographie »… Mais n’y a-t-il pas eu un « boom » des naissances depuis les années 2000?

Toujours dans les propos de M. Darcos, le directeur de l’école d’application Louise Michel a rappellé que la sieste des enfants est gérée par des ATSEM, qu’il n’y a pas de couches dans son école. Cependant, il s’inquiète de l’avenir à cause notamment de la suppression de la carte scolaire et des EPEP qui vont favorisé « des écoles riches ou un peu moins riches ».

« le savoir est un grand éveil à la tolérance et à la paix, cela passe par le respect ».

Concernant les restrictions budgétaires, Jack Lang a évoqué que durant ses mandats budgétaires il a aussi fait face à des crises:

*en 1983, il y eut une inflation avec un plan de rigueur du gouvernement et dans ce plan, la recherche, l’éducation et la culture furent éxonérés de restrictions.

*en 1992, l’accent fut mis sur l’enseignement, la culture et la recherche.

Ainsi, il y a, dans ce gouvernement, un cassage de l’éducation mais également de la culture. Une étudiante de l’ULCO venue nous soutenir a rappellé l’épisode de la soi-disant  inutilité de « la Princesse de Clèves » qui fut contestée par notre président de la République. Elle ajouta également la disparition de grandes oeuvres  puisqu’elles ne seront plus étudiées avec la réforme des CAPES.

D’autres étudiants, tels que  ceux de l’IUT étaient présents avec leurs revendications ce qui montre que dans tous les domaines étudiants, il y a des préoccupations, et des réformes contre lesquelles nous nous battons ensemble .

S’ajoutant aux étudiants, le personnel BIATOSS, comprenant l’administration et le personnel technique qui craignent pour leurs emplois en cas de fermeture de  l’iufm.

A été diffusé dans l’amphithéâtre un extrait de « on n’est pas couché » animé par Laurent Ruquier où M. Lang était invité, on y voit une prestation de Monsieur Eric Zeimmour qui parle des IUFM et notamment dit « dans les IUFM, on apprend a marcher en chaussettes » . Ce genre de propos contribue fortement à la véhicularisation de préjugés, de représentations totalement mensongéres qui nuisentà l’image de l’iufm.

Un maître formateur affirme que, concernant les réputations, une mauvaise est toujours plus facile à faire qu’une bonne, qu’il faudrait rendre à la culture son statut, que nous avons un président qui a la haine de la culture et qui ne favorise que les métiers qui produisent. Ce qui demande du temps est dévalorisé.

Enfin, la suppression du RASED a aussi été évoquée puisqu’avec les suppressions de postes, les équipes pédagogiques ne pourront plus fonctionner, ni ne pourront avoir de relations avec les familles car les enseignants  ne seront plus assez nombreux pour exercer. Les déplacements dans les secteurs ne seront plus possibles.

Monsieur Lang a conclu « le mot de la fin ne sera prononcé que le jour où nous aurons gagné, quand on aura sauvé le système ».

 

 

La semaine prochaine:

*lundi matin AG à 10h pour faire un bilan de cette manifestation débat et voir la suite du mouvement.

* lundi midi nous déjeunerons devant la sous préfecture ( SUR LE TROTTOIR!!)

* lundi après-midi, PE1 prévoyez vos affaires de cours, peut être aurez vous vos cours de lundi matin ou pas (vos affaires de sport notamment). Cela dépend de l’ AG et de la décision de mouvement.

* mercredi, l’ ULCO nous invite à un apéritif citoyen au musée.

*mercredi soir nous occuperons l’iufm pour la nuit avant la grande manifestation inter syndicale.

*jeudi matin ce sera la manifestation, il y en a une a calais et une à Boulogne 9h30.  Nous essaierons de mobiliser le maximum de gens pour aller en bus jusque Lille pour grossir les rangs de l’iufm.

 

Petite note d’encouragement aux PE de Gravelines qui commencent à bouger un peu, notamment concernant les émargements et les distributions de tracts.

Une Ag est organisée à Gravelines Lundi à 12h45 , qui serait partant pour s’y rendre ? ( demande venant d’une étudiante de Gravelines par la boite mail)

Tractages

12 mars 2009


Aujourd’hui deux groupes de PE2 ont distribué des tracts à la sortie des écoles et sur le parking de Leclerc pour le débat de demain.
Les écoles”tractées” : Jean-Jaurès, Saint-Exupéry, Les tilleuls, Louise Michel, Tour du renard à Outreau; La Fonatine et Valois au Portel.
Vu ce qu’il reste comme tracts (un nombre énorme), il serait intéressant d’en distribuer demain matin.  Je vous souhaite bon bourage pour demain car je serai en filé.

         ( Commentaire de Caro )

 

Si certain d’entre vous désirent publier un article, n’hésitez pas à poster , je vous le mettrais en ligne.

Manif 11 mars et conférence débat du 13 mars en présence de Jack Lang

12 mars 2009

      A Boulogne-sur-Mer, c’est 400 étudiants, principalement du Centre IUFM d’Outreau, ainsi que de l’Université du Littoral, qui ont défilé le 11 mars contre la dégradation de la formation des Maîtres que représente l’actuel projet de mastérisation de cette formation. Par ailleurs, le Site IUFM d’Outreau (IUFM Nord-Pas-de-Calais, Université d’Artois), est bloqué tous les lundis, et une manifestation-débat sur la dégradation de l’Ecole aura lieu vendredi 13 mars, avec la participation de Jack Lang, auteur de l’Ecole abandonnée, ainsi que d’autres élus locaux, attachés au maintien du Centre IUFM à Boulogne-Outreau.

                                                                                                                                                  ( commentaire de Mr Berthon)

 

Photos de la manifestation mises en ligne.

Article voix du nord 

AG du 9 mars

9 mars 2009

Aujourd’hui a eu lieu une nouvelle AG comme prévu avant les vacances.
Petit retour sur ce qui s’est passé pendant les vacances:
Le jeudi de la première semaine, une manifestation s’est déroulée, rassemblant entre 80 et 100 personnes, avec une occupation de la sous-préfecture.

Concernant les réformes, il y a du nouveau:
- le texte concernant la réforme des enseignants-chercheurs est en cours de modification, mais rien ne change quant à la masterisation.
- Dans le canard enchaîné: des paroles de Mr Sarkozy ont été retranscrites: « je ne veux plus voir les enseignants dans la rue(…), vous(les ministres) réglez ça… »(cf article fin de page)

- Le premier ministre demande à X. Darcos de mettre une année de formation lors de la 6ème année d’étude. Cela entrainerait un retour de la formation en université.

Comme l’a dit un étudiant pendant l’AG, « il ne faut pas s’arrêter là ». Nous devons tous rester mobilisés! A l’unanimité a été votée la continuité du mouvement.

Est venue ensuite la question du blocage des cours. Une idée avait été proposée lors de l’AG avant les vacances: faire un blocage le lundi permettant à tout le monde de participer aux actions ce jour-là et de débloquer les cours pour le reste de la semaine. Car, il faut bien se l’avouer, bloquer l’IUFM ne gêne que les gens de l’IUFM…
Suite à cette idée, trois idées ont été soumises au vote:
+ blocage tous les lundis et pour les autres actions éventuelles pendant la semaine (et donc les cours auraient lieu normalement le reste de la semaine sauf en cas d’actions ponctuelles.)
+ uniquement un blocage les lundis
+ blocage toute la semaine
Il a été décidé à l’unanimité, le blocage le lundi ainsi que les jours éventuels d’actions.

Les actions :
+ Se grouper aux actions de l’ULCO.
+ Une journée IUFM est prévue le mercredi 11 mars dans toute la France. Tous les personnels enseignants sont mobilisés. Il a donc été décidé de manifester ce mercredi 11 à Boulogne. Un groupe d’étudiants s’est rendu à l’AG de l’ULCO en début d’après-midi afin de savoir si, de leur côté, les étudiants de la fac avaient prévu une manifestation ce jour-là. Il a donc été convenu de ce mercredi 11 départ à 14h à Saint-Louis, passage à Branly pour rejoindre enseignants et lycéens avant d’aller à la sous-préfecture par la vieille ville.
+ Savoir ce qui se passe dans les autres IUFM de la région
+ La nuit de l’IUFM Nord-Pas-de-Calais est prévue, semble-t-il le 18 mars
+ Vendredi à 14h est prévue une conférence-débat avec Jack Lang à l’amphi de l’IUFM.
Seront également présents: Mr Etienne, représentant du maire de Boulogne, Mme Guilbert. A cette occasion, la presse a été conviée ( Radio 6, France-Bleu Nord, la semaine dans le boulonnais…); il est donc nécessaire qu’un maximum d’entre nous soit présent. L’ULCO a été mise au courant, des tracts et des affiches ont été distribués à la fin de l’AG ainsi qu’à Saint-Louis. De plus, il faut qu’il y ait une grande mise en scène des locaux pour la venue de Jack Lang (cartons, banderoles etc).

Les formateurs de l’IUFM se voyaient ce soir, en présence de 2 PE1 et 2 PE2, pour décider de la suite de leur mouvement.

Mr Berthon a souligné  qu’il ne faut pas juste arrêter de faire cours, il faut de la MEDIATISATION. Sans cela, il n’y a pas d’action. Il faut se faire entendre.

Nous comptons sur votre mobilisation mercredi pour la manifestation et vendredi pour la venue de Jack Lang.

sarkocanard.jpg

1234