Assemblée Générale du 23 mars 2009

 

Suite à la grande manifestation inter-professionnelle, notre cher ministre nous a édité un courrier dans lequel, il précise l’avenir de la formation des professeurs des écoles.

Rapidement, nous en avons fait une lecture, ainsi dans la partie 2, notre ministre affirme que les stages de master ne seront pas des remplacements, ce qui était déjà le cas dans le cadre des iufm…

De plus, en 4,  un tiers du service de fonctionnaire stagiaire sera de la formation continue, alors qu’en PE2, le stagiaire est à 2/3 du temps en formation continue et 1/3 en stage.

En 5, il est question des maîtres formateurs qui n’auront plus de travail en partenariat avec l’iufm, et plus de cadre non plu. Ce cadre est flou et inexistant. Par contre ne sont pas évoqués les professeurs d’iufm.

En 10, on apprend que le concours de 2010 se déroulera dans les mêmes conditions que celui de 2009, cependant, l’inscription en master devra être obligatoire et pendant un an nous aurons la possibilité de passer le master 2 puisque l’équivalence n’est valable qu’une seule année, c’est-à-dire que, l’an prochain:

-si on a le M2 et pas le concours, on a le  M2.

-si on a pas le  M2 mais le concours, on n’a rien et on devra recommencer son master au 1.

De plus, nous ne savons pas sur quoi portera l’enseignement dispensé aux étudiants, l’université fait ses maquettes sans consultation de l’iufm.

Notre ministre fait part de son ouverture à la discussion, mais quelle discussion sur un projet déjà établi? L’iufm a été critiqué par l’opinion car trop théorique, mais est ce qu’en université ce sera plus pratique? L’université permet-elle une formation moins théorique que l’iufm qui propose 3 semaines de stage en PE1 et trois fois trois semaines en PE2?

En 10; il est également question de l’offre de stage. Nous nous sommes attardés sur ce terme d’offre de stage. En pe1 et pe2; on a le droit de pouvoir avoir des stages or ici, le rectorat offrirait des stages à certains, et pas à d’autres. Certains seraient Stage de Pratique accompagnée ( observations avec un maître) et d’autres en stage en Responsabilité (ce qui n’est pas du tout du stage d’observation). En iufm, sur deux ans, l’étudiant stagiaire a 288 heures de stage ( 72 en PE1 et 216 en pe2); nous passerions à108 heures.

Enfin, le ministre confirme que les postes au concours seront égaux en 2009 et 2010, donc que nos postes supprimés ne nous sont pas rendus.

Après cette lecture, continue-t-on le mouvement? La réponse du ministre est-elle satisfaisante? Nous ne trouvons pas donc nous avons voté la reconduite du mouvement de grève.

Comment? Bloquer les cours des PE1?

En tout cas, cette semaine seront prévus:

-lundi, donc aujourd’hui a 13h30 un cours de mathématiques, et un cours d’expression corporelle place dalton. Nous étions assez nombreux  et la presse était présente.

- samedi matin, une journée porte ouverte à l’iufm en vue de confronter la formation actuelle et la formation à venir. Y seront présents des élus locaux, des associations.

-toute la semaine, des distributions de tracts à la sortie des écoles, dans la rue.

- Nous avons pensé également, envoyer des délégations d’outreau dans chaque iufm pour unir un mouvement puisqu’après gravelines, lille et valenciennes se mobilisent.

Avec les autres iufm du nord pas de calais, il faudrait convenir d’un rassemblement, peut être à Lille? un lundi? Si des gens d’autres iufm qui visitaient cette page pouvaient laisser un commentaire pour voir un peu ce qu’elles en pensent…

Nous avons également émis l’idée d’aller sur gravelines lundi après midi pour visionner la conférence avec jack Lang… à voir

Prochaine ag lundi à 10h

2 Réponses à “Assemblée Générale du 23 mars 2009”

  1. camille dit :

    bonjour,
    depuis mercredi soir l’iufm de lille se mobilise de façon visible. nous organisons notre 1ere AG demain midi pour convenir d’actions à venir: un cours d’EPS sur la grand place de lille, un cours de math, des tracts seront distribués à diverses occasions. par contre, pensez vous que la nuit des iufm sur le centre de lille peut etre maintenu dans notre centre? il ya très peu de motivation pour cette action.
    par contre je suis d’accord qu’il faudrait un p’tit coup de pouce d’un centre qui bouge depuis un moment pour nous aider à avancer… en effet il nous manque de temps pour s’essayer à avancer… autant avoir des idées d’un collectif qui a deja testé afin de mobiliser au maximum et tenter de faire reculer cette reforme.. afin de croire à nouveau en l’éducation!
    camille (pe1)

  2. Fanny dit :

    Il faut à tout prix continuer le mouvement et qu’il soit encore plus médiatisé !
    Je pensais qu’on pourrait tous coller le logo  » enseigner un métier qui s’apprend » avec le panneau en forme de triangle ( ou un autre il faut y réfléchir) , sur les pares brises arrières de nos voitures et qu’il y ait de plus en plus de monde qui en mettent pour montrer qu’on est tout le temps mobilisés, demander aux autres iufm de faire pareil , d’ envoyer le logo choisi par mail avec instruction de le placer sur le pare prise arrière à des listes de contacts qui transemettront à leur tour à leurs contacts etc pour qu’il y en ait le plus possible ! Pas non plus trop grand pour ne pas gèner la visibilité à l’arrière. C’est tout bete mais c juste pour propager le mouvement et bien montrer qu’on ne baisse pas les bras.
    J’ai entendu parler d’une manif le 1er mai , ce serait vraiment bien , ce sera la fête du travail et c’est férié donc tout le monde pourra venir. Le concours sera passé mais bon…
    Il faut faire attention à ce que les gens ne se lassent pas du mouvement et bien montrer à l’opinion publique qu’il ne s’agit pas ENCORE de profs qui font grève pour leur salaire mais pour l’avenir des élèves, je trouve que c’est essentiel car les enseignants ont pour cela trés mauvaise réputation!
    Dernière chose , bravo à tous pour la manif du 19 mars !
    Fanny

Laisser un commentaire